Le verre antidérapant, comme application de plancher, a été un des sujets populaires lors de la conférence annuelle de GANA, à Las Vegas en Mars 2015.

Les architectes et designers d’intérieur utilisent de plus en plus de verre, ce qui rend les aires piétonnières en verre très tendance. Cependant ce n’est pas la seule raison pour laquelle le sujet a été discuté.

Une des causes majeures de blessures au Canada et aux États-Unis est reliée aux faux-pas et aux chutes. En fait, selon le Consumer Product Safety Commission (CPSC), « chaque année, les planchers et les revêtements de plancher contribuent directement à plus de 2 millions de blessures liées aux chutes». De plus, 85% des demandes d’indemnisation des travailleurs sont attribuées aux employés qui sont tombés sur des planchers glissants! Et finalement, aux États-Unis, un total de 13-14 millions de dollars peut être attribué aux blessures causées pars des chutes.

C’est donc clair que le type de revêtements de plancher utilisé, soit pour des applications intérieures ou extérieures, n’est pas un élément  à négliger.

Il y a plusieurs facteurs qui affectent l’adhérence d’un plancher ou d’une passerelle. Par exemple, le type de matériel utilisé, l’usure de la surface du sol, s’il y a des inclinaisons, un escalier étroit, ou des surfaces inégales, l’environnement (intérieur versus extérieur), et l’espace de refoulement (cavité permettant le déplacement ou l’écoulement des contaminants). Il y a bien sûr d’autres éléments, comme le type de chaussures, les contaminants sur le sol et le piéton en question qui sont importants à considérer. En regardant tous ces éléments, c’est facile de comprendre qu’il n’y a aucun plancher complétement « antidérapant », mais plutôt différents niveaux d’adhérence.

Étant un manufacturier de revêtements de plancher, vous vous demandez sûrement ce que vous pouvez contrôler. Voici une petite liste :

  • Déterminer l’adhérence de la surface et voir si elle devrait être utilisée comme revêtement de plancher
  • Comment le processus de production peut affecter l’adhérence du matériel
  • Comment l’usure peut affecter la surface du matériel de revêtement de plancher
  • Comment effectuer  l’entretien et le nettoyage de la surface du plancher

La question devient maintenant, comment mesurons-nous cela?

La bonne nouvelle c’est qu’il y a plusieurs équipements pour faire des tests, comme :

  • Le « manual drag sled test » (ASTM C1028), qui a été retirée en 2014. Ce test était très populaire et est encore utilisé dans plusieurs publications. Le fait qu’il a été retiré ne signifie pas qu’il n’est plus applicable.
  • Le  “British Pendulum” (ASTM E303)
  • Le  « Tortus I, II, III »
  • BOT 3000 et 3000E

La mauvaise nouvelle c’est qu’il y a un manque de corrélation entre tous ces tests et l’évaluation humaine de l’adhérence des revêtements de plancher! C’est ce que le groupe de l’ASTM E2751 (Standard for Design and Performance of Supported Glass Walkways) essaie de résoudre afin d’apporter des indications sur la méthode d’essai préférée.

L’industrie se concentre actuellement sur le coefficient de friction dynamique au lieu du coefficient de friction statique, dû au fait qu’il faut moins de force pour garder un corps en mouvement qu’il en faut pour arrêter un mouvant en position statique. De plus, la majorité des chutes se produisent dans  des conditions humides, ainsi l’évaluation de l’adhérence devrait toujours se faire sous ces conditions.

Donc, qu’en est-il pour les planchers et aires piétonnières en verre?

Pour les manufacturiers de verre, il y a plusieurs facteurs à garder en tête. Le look ou l’apparence d’un escalier ou d’une passerelle est évidemment une préoccupation majeure pour les architectes et designers. La pénétration et la diffusion de la lumière sont aussi des éléments clés. Le verre dépoli à l’acide permet de disperser la lumière naturelle dans un espace intérieur ce qui fait paraître une pièce plus grande qu’elle ne l’est et, en général, les gens sont plus heureux et se sentent mieux sous l’effet de la lumière naturelle. Alors pourquoi ne pas profiter de ces avantages!

Il y a aussi l’élément d’intimité qui joue un rôle important dans la conception d’un escalier ou d’une passerelle en verre. Trop de transparence n’est pas l’idéal pour ce genre d’applications. La gamme de produits dépolis à l’acide Walker Textures® Traction offre une combinaison unique d’opacité et de translucidité qui donne de l’intimité.

Pour finir, l’élément crucial est l’usure. Puisque le verre est quand même assez fragile les propriétés de résistance à l’usure sont très importantes. Le verre dépoli à l’acide Traction n’utilise aucun enduit, peinture ou appliqué qui peuvent être susceptibles à l’ébrèchement ou l’écaillement. Le verre dépoli à l’acide est une solution permanente qui peut être utilisée pour des applications intérieures et extérieures et dont les résultats démontrent une haute résistance à l’usure.

Les propriétés résistantes au dérapage du verre Traction, combinées à un design attrayant tout en maximisant le flot de la lumière entre les différents étages, ce qui en fait  l’ultime produit de verre à plancher!

Produit mentionné dans cet article

Share This